Voilà un sujet que doit émettre en projet le ministre des Infrastructures au lieu de chercher à construire des projets qui n’ont rien à voir avec la réalité.

D’après nos correspondants, la route menant des autres provinces vers Léré avant de continuer vers le Cameroun et le Nigéria sont devenus impraticables.

De l’avis de plusieurs commerçants, cette route est la seule qu’empruntent plusieurs camions de marchandises sortants et entrants de l’étranger.

D’une part si les commerçants ne respectent pas le poids et le tonnage des camions en voulant trop charger les véhicules pour les rentabiliser, l’État par contre ne fait aucun effort pour rendre ces routes aux normes afin de faciliter le transport des marchandises et impulser l’import-export.

Plusieurs véhicules se sont écroulés à cause de l’état des routes, rendant encore impraticables ces routes.

Tchadanthropus-tribune

274 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article