Le premier ministre Saleh Kebzabo a annoncé le 6 novembre dans un entretien à la Télévision nationale que le Tchad est prêt à recevoir une mission d’enquête internationale sur les événements meurtriers du 20 octobre 2022.

Ces événements ont fait au moins 50 morts et 300 blessés selon le gouvernement tchadien qui indique avoir déjoué une insurrection armée.

Le Comité des Nations Unies contre la torture évoque une répression de manifestations. Il rendra public le 23 novembre ses observations finales à la suite de l’audition de le délégation du Tchad du 2 au 3 novembre.

Tchadanthropus-tribune

513 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire