Faut-il croire à la rencontre entre le ministre de la Fonction publique et la PDG d’Esso ?
 
Dans le cadre des négociations entre le personnel d’EEPCI et leur employeur, relativement à l’achat par Savannah Energy des actifs d’Exxon Mobil Tchad et Cameroun, une rencontre a eu lieu entre la Présidente directrice générale d’Esso Tchad et le ministre de la Fonction publique.
 
Le ministre de la Fonction publique, de l’Emploi et de la Concertation sociale, Brah Mahamat, a accordé une audience à la Présidente directrice générale d’Esso au Tchad, Carole J. Gall. Cette dernière était passée informer le ministre d’une menace de grève du personnel de sa société pour donner suite aux discussions en cours pour la vente des actions d’Exxon Mobil, à la société britannique, Savannah Energy.
 
Selon elle, le dialogue est engagé depuis le 10 juin 2021 avec les représentants du personnel qui n’a pas à s’inquiéter car les acquis des travailleurs ne seront aucunement mis en péril puisqu’il s’agit d’un transfert. En retour, le ministre Brah Mahamat, tout en saluant l’esprit de dialogue de la PDG d’Esso, a insisté sur la nécessité de fournir au personnel des garanties écrites et cela, en concertation avec la Société Savannah Energy, pour éviter toute suspicion éventuelle. Car, dit-il, son département est exigeant en matière de droit de travail et veillera à ce qu’aucune partie ne soit lésée.

SABRE NA-IDEYAM

663 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire