COMMUNIQUÉ DE PRESSE 0002/PP/04/17

Le Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad  (FACT) condamné vigoureusement les meurtres perpétrés par la famille d’Idriss Deby sur des prisonniers de droit commun.

En effet, dans la nuit mardi à mercredi 11 avril 2017, le convoi de 15 prisonniers en transfert vers le bagne de Korotoro a été intercepté par deux véhicules de la famille Deby et 8 prisonniers ont été froidement exécutés. Les autres ont eu leur salut dans la fuite.

Cet acte barbare et suranné démontre à suffisance le calvaire que vit le peuple  tchadien.  Cette expédition digne des vendettas ne restera pas impunie.

Des crimes perpétrés à N’Gueli en passant par les actes de cette nuit, tout indique que Deby et sa famille cherchent à entraîner les Tchadiens vers un chaos indescriptible.

Le clan au pouvoir est le seul responsable de ces crimes et répondra,  tôt ou tard, de tous ses actes commis au Tchad.

Parmi les victimes, il y a aussi des gardiens pénitenciers, assassinés lâchement en faisant leurs services.

Le FACT lance un appel à la patience et à la conjugaison des efforts tout un chacun, car les jours de ce régime sont plus que comptes.

 

Fait à Tanoa le 13 avril 2017

Acyl Jimmy

Porte-parole du FACT

1564 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article