La photo qui circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux était devenue virale. Mahamat Idriss Deby Itno, Président du Conseil Militaire de Transition, Chef de l’État, « bras dessus-bras dessous » avec son ancien Secrétaire Particulier Idriss Youssouf Boye avait suscité l’incompréhension totale auprès de l’opinion nationale.

Et pour cause, le scandale dit de la SHT GATE, un détournement d’une très forte somme d’argent (plus de 13 milliards de Francs CFA), ayant impliqué plusieurs hauts responsables de la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT), ainsi qu’un Directeur Général d’une banque de la place, mais surtout, l’ex homme de confiance du Chef de l’État avait créer un véritable séisme et sérieusement ébranler la confiance entre les Tchadiens et le nouveau dirigeant Tchadien, Mahamat Idriss Deby Itno.

Après avoir passé près d’un mois à être interrogé dans les locaux de l’Agence Nationale de Sécurité (ANS) sous bonne garde, Idriss Youssouf Boye a recouvré sa liberté après que la Cour Suprême ait accéder a sa requête de comparution libre (en raison de son rang équivalent à un Ministre).

C’est donc après avoir retrouver le chemin de son domicile que des rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes quant à la réconciliation entre les deux hommes, jusqu’à la fuite de cette photo sur les réseaux sociaux, censée présenter le Président de la République comme ayant réhabilité son « SP ». Mais, après investigations et croisement de nos différentes sources, il n’en est rien. La photo daterait de 2016, à l’occasion d’une cérémonie privée au domicile de Mahamat Idriss Deby Itno, lorsqu’il officiait en tant que Directeur Général des Services de Sécurité des Institutions de l’État (DGSSIE).

« Cette photo a été prise à l’occasion d’un mariage du Chef de l’État, en 2016. Celui qui veut faire croire que cette image est récente, poursuit peut-être d’autre objectifs… » nous assure notre source. Les rumeurs faisant état d’une rencontre entre le chef de l’État et ce dernier sont également infondées et la Justice Tchadienne continue son travail pour fixer les responsabilités des protagonistes.

Constant Djimto

791 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire