Il nous est permis de constater qu’au Tchad actuel, avec le régime MPS, aucun sérieux ne gagne l’esprit des responsables en charge des responsabilités publiques. Selon nos informations, depuis plusieurs semaines, l’inspection générale de l’État (IGE) mène des investigations sur les faux diplômes qui gangrènent les sphères des ministères, services, et directions. Plusieurs faussaires ont été détectés et suspendus. Les diplômes faux identifiés vont du BAC, jusqu’au Master, et docteur. Mais, au lieu de faire place au mieux méritant, c’est-à-dire nos vrais diplômés chômeurs qui cirent les bancs publics, force est de constater le retour rapide de ces mêmes faussaires qui reprennent service. Sans nul doute que ces faussaires ont fait jouer leurs parents hauts placés pour revenir dans les affaires. Est-ce sérieux de procéder de la sorte ? Et-ce rendre service à notre pays sous l’échelle de la compétence ? Si depuis des années, notre pays subit les affres des statistiques négatives, c’est par le biais des incompétences affirmées. Idriss Déby doit accepter la lessive amère. Il n’y a pas lieu de promettre aux Tchadiens des changements politiques dans les affaires et se défausser le moment venu. L’IGE n’a pas a présenter des excuses aux voleurs et autres faussaires qui pillent l’État. Tchadanthropus-tribune est en train de reconstituer la liste de ces faussaires pour les publier. La rédaction demande à tout compatriote patriote qui aime son pays d’envoyer toute liste officielle de ces faussaires à sa rédaction ou à travers sa page Facebook. Il est d’utilité publique de dénoncer ces cas et rendre service aux générations futures, car il y va de l’avenir de nos enfants… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2073 Vues

  • Pour une totale transparence et intégrité insoupçonnables, l’Inspection Générale de l’État doit publier les résultats de ces contrôles Ministère par Ministère, Direction par Direction et Service par Service.

    En effet, le responsable en chef, dans le dépôt qu’a confié la Nation Tchadienne au premier magistrat et le solennel l’engagement de ce dernier devant le Peuple Tchadien pour la bonne gouvernance, est bel et bien le Chef de l’État.

    Donc, il est le premier responsable de tout ce qui passe au Tchad. Monsieur le Président de la République votre totale et entière responsabilité est engagée. Vous allez, sans équivoque, répondre de cette responsabilité consentante à un jour terrible, à ce jour il n’y a point de dérobade, d’injustice. Le jugement est d’une parfaite équité.
    L’approche est la même à chaque niveau de responsabilité.

    A vous de méditer, Monsieur le Chef de l’État. Il en est de même pour tous les responsables, chacun à son niveau de responsabilité.

    Commentaire par Tchad le 18 août 2017 à 23 h 08 min