La rédaction reste solidaire avec ses compatriotes qui travaillent dans la douleur, dans la sueur du front, et qui assez souvent sont abusés par un système qui les exploite sans commune mesure. Au Tchad, le travail fait et reconnu à sa juste valeur n’est pas plébiscité. Tout le monde fonde son addiction aux fonctions vitrines, celles qui vous affichent pour détourner et mettre à mal la république. Toute notre solidarité est avec ceux qui travaillent dans l’ombre, qui font l’effort pour que le Tchad tienne sur pied malgré la mauvaise gouvernance. Un hommage républicain pour tout travailleur tchadien intègre et patriote.

1283 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article