Le Groupement CGPS/LORYNE a pris part hier samedi 13 mai à Massakory au lancement des travaux de la composante tchadienne de la Dorsale Transsaharienne (DTS) à fibre optique. Cette dorsale est destinée à interconnecter six pays (Algérie, Mali, Niger, Nigeria, Tchad, Tunisie) pour offrir une liaison de communication à large bande. Lors de la cérémonie […]

Le Groupement CGPS/LORYNE a pris part hier samedi 13 mai à Massakory au lancement des travaux de la composante tchadienne de la Dorsale Transsaharienne (DTS) à fibre optique. Cette dorsale est destinée à interconnecter six pays (Algérie, Mali, Niger, Nigeria, Tchad, Tunisie) pour offrir une liaison de communication à large bande.

Lors de la cérémonie de lancement à Massakory, dans la région du Hadjer Lamis, les plus hautes autorités de la République du Tchad, la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Union Européenne (UE) ont été remerciées pour avoir confié ce projet ambitieux au Groupement CGPS/LORYNE.

Le groupement a la lourde responsabilité de réaliser les 559 km de fibre optique pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement tchadien en matière de télécommunications. Les activités devraient être achevées en 10 mois, conformément à la politique sectorielle des télécommunications du Tchad.

Le Groupement CGPS/LORYNE, constitué de deux sociétés burkinabé spécialisées dans les télécommunications, les BTP et les énergies, est présent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Son expertise et la spécialisation de ses cadres depuis plus de 25 ans ont valu sa confiance au gouvernement du Niger pour la réalisation de la composante nigérienne de la DTS.

Le transfert de compétences aux entreprises tchadiennes sera l’engagement principal du Groupement CGPS/LORYNE pour assurer une prise en main de l’exploitation et de la maintenance de la DTS à terme.

La DTS est une infrastructure clé pour asseoir le socle de la transformation numérique à travers le déploiement des infrastructures larges bandes, indispensables pour développer l’économie numérique dans les pays du Sahel. Le lancement de la composante tchadienne marque donc un pas important vers la réalisation de cet objectif.

Le Groupement CGPS/LORYNE s’est engagé à être à la hauteur des attentes pour l’atteinte des objectifs de cet important projet. Le Burkina Faso et toute l’Afrique sont ainsi honorés par cette initiative.

Retrouvez ci-dessous le discours de Mouni Nare, chef de fil du groupement CGPS SA/ LORYNE SA

DISCOURS DU GROUPEMENT CGPS-LORYNE A LA CEREMONIE DE LANCEMENT DU PROJET DE LA DORSALE TRANSSAHARIENNE A FIBRE OPTIQUE COMPOSANTE DU TCHAD

La Dorsale Transsaharienne (DTS) en fibre optique, entre dans le cadre du développement des infrastructures en Afrique par l’interconnexion de six pays (Algérie, Mali, Niger, Nigeria, Tchad, Tunisie) desservis par une liaison de communication large bande pays. Les activités du lancement de la composante du Tchad, nous offrent l’heureuse occasion d’exprimer nos vives reconnaissances aux plus hautes autorités de la République du Tchad, à la Banque Africaine de Développement (BAD) et à l’Union Européenne (UE) pour nous avoir confié la réalisation de cet ambitieux projet de désenclavement numérique.

Pour un délai d’exécution de 10 mois, notre Groupement CGPS / LORYNE a la lourde responsabilité de réaliser les 559 Km de fibre optique afin d’atteindre les objectifs planifiés par le Gouvernement du Tchad conformément à sa politique sectorielle des télécommunications.

Le groupement CGPS / LORYNE constitué de deux sociétés Burkinabè est spécialisé dans les Télécommunications, le BTP et les Énergies avec un accent particulier sur l’expertise et la spécialisation de ses cadres, depuis plus de 25 ans. Nous sommes ainsi présents au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Benin et au Niger avec pour vision, de fournir à nos clients, des résultats satisfaisants qui assurent le maximum d’efficacité.

Ce sont ces atouts cités plus haut qui lui ont valu la confiance du Gouvernement du Niger pour l’attribution de l’exécution de la composante du Niger de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique, long de 1.031 km reliant le Niger à l’Algérie, le Nigéria, le Benin, le Burkina Faso et le Tchad, qui à ce jour présente un taux d’exécution physique de 90% avec les premières mise en service prévues pour ce mois de Mai.

Sur ce projet DTS composante Tchad qui commence, le Groupement CGPS LORYNE compte mettre tout son savoir faire et son expérience du terrain acquise au Niger pour le déploiement d’un réseau de qualité avec une grande implication des acteurs locaux Tchadiens.

Le transfert de compétences aux entreprises Tchadiennes sera notre principal engagement pour assurer à terme une prise en main de l’exploitation et la maintenance du joyau technologique qui sera réalisé.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités,

Comme vous le savez, dans le contexte international actuel, marqué par une forte dynamique d’innovation des technologies numériques et un besoin de plus en plus croissant des populations pour les services numériques, le projet de la Dorsale Transsaharienne en fibre optique intervient au point essentiel à savoir, asseoir le socle de cette transformation numérique à travers le déploiement des infrastructures larges bandes, indispensable pour développer l’économie numérique.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités,

Nous ne saurions terminer cette allocution sans une fois de plus réitérer nos sincères reconnaissances aux plus hautes autorités du Tchad et les rassurer que nous mettrons tout en œuvre pour être à la hauteur des attentes pour l’atteinte des objectifs de cet important projet. A travers nous, c’est le Burkina Faso et toite l’Afrique qui est honoré.

Sur ce, nous souhaitons pleins succès aux activités de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique composante du Tchad.

Je vous remercie.

Tchadanthropus-tribune

1690 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire