Selon des sources dignes de foi, le nouveau décret effectué au ministère des Finances reflète l’aspect d’un règlement de comptes. Un correspondant requérant affirme à la rédaction que les noms des heureux élus ont été concoctés dans les locaux de l’ANS sous la férule du fameux Beguera DGA de l’ANS, et le colonel ou général TPG Adam Souleiman. Même le nouveau ministre des Finances ne fut consulté qu’en dernier recours. Une semaine juste après sa nomination le ministre des Finances Issa Mahamat Abdelmamout semble être englouti par les lobbys qui l’ont placé, car les dernières nominations ont été complètement inspirées par ceux ci-haut cités. D’autres personnes au ministère des Finances affirment qu’ils veulent chasser toute personne nommée par l’ancien ministron Djiddo Abdoulaye Sabre, et placer leurs propres gens. Voilà comment fonctionne la république du MPS trop chanté par Idriss Déby en personne pour sa 4e république. Certaines personnes nommées aux Finances demeurent selon les dires de nos sources, les yeux des renseignements. Ils doivent informer sur tout ce qui bouge aux Finances. C’est qui est grave et apparaît comme un dommage collatéral des luttes des clans, est la gestion de carrière de certains fonctionnaires. Mr Akhouna ABBA Kasser est nommé DGA du trésor alors qu’il fut en son temps DG du même département. Ce qui nous fait penser à la nomination de Mr Pahimi Kalzeubet comme DG de la CNPS alors qu’il était 1er ministre de la république. Nous ne cessons de dire qu’au Tchad, Idriss Déby ne contrôle rien. Il est très largement dépassé par le gouvernail de l’état. Les lobbys continuent à gérer le pays pour leurs propres panses, et les cadres compétents et innocents payent les pots cassés. 4e République ou pas, rien ne changera avec le régime MPS avec Idriss Déby à sa tête. Il nous faut un vrai changement.

Tchadanthropus-tribune

  

2888 Vues

  • Et c’est akouna kasser qui t’envoie ? Un voleur qui n’a fait que profité du système. Pistonné par ci par là, quelles expérience et compétences a t’il pour occuper des hautes fonctions aux finances ? Ce qui doit inquiéter c’est plutôt de constater le départ d’hommes compétents comme l’ancien DG du budget, celui de l’ordonnancement…
    Vous cherchez à blanchir des faux alors que ce décret porte bien les marques de ce voleur de A
    abdelmahmout.

    Commentaire par Mht Ali le 18 mai 2018 à 13 h 07 min