De source bien informée, même avec la nomination d’un bambin au sein des services des douanes, les pratiques de détournements n’ont pas changé. Selon nos informations, à la direction générale des douanes, le jeune DG pratique une politique sectaire, tendant à laisser en place de proches parents qui n’ont jamais versé les recettes au complet dans les caisses affiliées. Pour faire comprendre qu’il mène à bien son travail, ledit DG fait chaque semaine des fiches à son président Idriss Déby, lui expliquant le travail effectué. Mais en vérité, selon un correspondant, ces fiches sont truffées de contre-vérité.

Pour information, depuis 72 heures, 12 douaniers, dont des chefs de bureau, ont été arrêtés pour motif hier de détournement. Ils sont tous gardés à la police judiciaire pour interrogation. Mais de l’avis d’un observateur. Les douaniers arrêtés font appel à leurs parents souvent proches de Déby, afin que ceux-ci interviennent pour qu’ils soient relâchés. Ils accusent le DG de douanes de malversations financières. Ainsi va le Tchad de mauvaise gouvernance, que la France protège. 

Tchadanthropus-tribune

1069 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article