D’après un document que la rédaction a consulté, l’État voudrait payer certaines sociétés sur la base des instructions qu’Idriss Déby avait indiquée. Une partie de la dette intérieure doit être apurée. Mais il se trouve que plusieurs sociétés de la place ont été érigées sans socle de base, avec des financements des marchés publics auprès de l’État, des financements des marchés publics auprès des banques. À part la TVA, l’État doit contrôler au plus près si ces entreprises payent leurs impôts et si elles sont à jour à la CNPS, en regardant aussi les charges sociales et patronales.

Il est inconcevable que l’argent des Tchadiens puisse être dilapidé pour payer des bandits déguisés en chefs d’entreprises, une autre manière de spolier le peu de ressources au trésor public.

2  3  4  5  6  7 Document en PDF  

Tchadanthropus-tribune

1450 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article