Le Tchad est devenu ce machin où tout quidam vient le monter sans complaisance. Cette fois-ci l’inspection générale d’état a sévi en épinglant Adoum Youssouf Mbodou Mbami pour détournement et arnaque sur des entrepreneurs. Il a été pris les mains dans le sac en train traficoter des pourcentages sur les documents comptables. Il s’agit de payer les factures des entrepreneurs et autres commerçants.

D’après nos sources, à chaque fois qu’un commerçant doit être payé, Adoum Youssouf Mbodou Mbami impose un pourcentage qu’il doit relever avant que l’exécution de paiement ne se fasse.

Prit la main dans le sac grâce à l’enregistrement qu’aurait fait un commerçant, Adoum Youssouf Mbodou Mbami a été convoqué par l’IGE avant qu’il ne soit remis à la SNRJ pour audition et le présenter devant le procureur pour arnaque et détournement de fonds.

Aussitôt après que les faits soient établis, il a été suspendu et remplacé séance tenante.

Il faut noter qu’à part ce cas, plusieurs faits de détournements existent sans que les autorités ne prennent la décision de punir les voleurs de la république. Ces cas d’impunité aggravent considérablement la gestion administrative et financière de notre pays.

Tchadanthropus-tribune

2267 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article