De sources dignes de foi, le dépôt du trésor public de la ville de Adré aurait été attaqué par des éléments non identifiés la nuit dernière.

D’après nos sources, plus de 100 millions de FCFA ont été emportés après la casse, et ce malgré la présence des gendarmes en faction.

La ville frontalière de Adré produit beaucoup de recettes notamment douanières à cause du commerce à la frontière avec le Soudan, et les autres pays. Comment peut-on laisser un endroit où l’argent des Tchadiens est gardé en y plaçant deux gardes qui se relèvent ?

Cet incident s’est passé au moment où le directeur du trésor Béchir Day qui serait en France depuis plusieurs semaines, et son département n’a pas d’adjoint puisque la dame qui le secondait aurait eu une promotion et nommé à l’INSEED.

Le ministre des Finances Taher Nguilin doit prendre des mesures pour que plus jamais l’argent des Tchadiens ne puisse faire l’œuvre des bandits de tout acabit.

Le Tchad ne peut pas faire l’économie de quelques millions par temps de crise, il suffit tout simplement de mettre à disposition des agents du trésor des éléments en nombres et bien armés.

Tchadanthropus-tribune

1529 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article