Les réseaux sont énormes et continuent d’imaginer d’intelligence pour gruger l’argent des contribuables tchadiens. Selon nos sources et correspondances particulières depuis le ministère des Finances, les trafics de détournements continuent de plus belle et l’épicentre du problème demeure les chèques de trésor payés par les contribuables alors que l’argent n’est pas encore versé au trésor. Des centaines de millions de FCFA sont ainsi détournés par un cercle restreint. La même source stipule que les auditions se poursuivent et les enquêtes aussi. Certains agents du trésor indélicats seraient toujours aux arrêts, mais quel type de prison ? Les gros poissons bénéficient de largesses des régisseurs, souvent laissés à l’arrière-cour, où ces bandits reçoivent leurs proches, jouent aux jeux de cartes, se font servir des plats copieux, en attendant d’être relâché dans quelques jours et responsabilisé dans quelques mois. Voilà comment le régime MPS agit avec ses adeptes… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1562 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article