L’échec des négociations avec Glencore a eu comme conséquence la position figée du FMI. Selon des informations concordantes, le FMI aurait décidé de ne pas débloquer la 2e tranche du prêt accordé au Tchad ; selon les mêmes sources, l’institution financière soupçonne fortement le gouvernement tchadien d’avoir utilisé une partie des fonds de la 1re tranche, à l’achat des armes et à d’autres objectifs non convenus… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2097 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article