Le Directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), Kenji Okamura s’est félicité ce lundi 13 mars, de certaines initiatives prises par les autorités tchadiennes dont les efforts consentis pour garantir la viabilité de la dette et la stabilité financière.

«Je félicite les autorités, qui sont parvenues à un traitement de la dette avec leurs créanciers officiels et privés à la fin de l’an dernier», a affirmé ce responsable dans une déclaration faite à N’Djaména, à l’issue de sa visite au Tchad.

Selon ce responsable, c’est la mise en œuvre de cet accord avec les créanciers qui avait permis d’achever en décembre 2022 les première et deuxième revues de l’accord avec le FMI au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), donnant à ce pays d’Afrique centrale l’accès à un financement d’environ 149,3 millions de dollars.

Lors de la conclusion de ces revues, le conseil d’administration du FMI avait laissé entendre que le «Tchad est le premier pays à conclure un accord de traitement de la dette avec des créanciers officiels et privés au titre du Cadre Commun du G20», précisant que «cet accord procure au Tchad une protection adéquate contre les risques à la baisse et ramènera le risque de surendettement à un niveau modéré d’ici la fin du programme appuyé par le FMI».

Dans sa déclaration, Okamura a salué aussi «la détermination sans faille des autorités à dégager l’espace budgétaire nécessaire pour répondre aux besoins considérables du Tchad en matière de dépenses sociales et d’investissements».

Selon lui, «la rationalisation des dépenses non prioritaires, notamment les subventions régressives sur les carburants et l’électricité, et les réformes visant à renforcer la mobilisation des recettes non pétrolières seront cruciales».

Durant sa visite, le DG adjoint du FMI a rencontré le Président Idriss Déby, le Premier ministre Saleh Kebzabo, et différents autres responsables officiels et du secteur privé.

Agence Afrique

1883 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire