À Farcha dans la commune du 1er arrondissement, les habitants des carrés 4 et 6 déguerpis en 2008 et réhabilités par la justice s’opposent à un 2e déguerpissement.

Le pire a été évité de justesse lorsque des agents de la police municipale appuyés par des gendarmes ont tenté de badigeonner les murs et maisons reconstruites suite à la décision de la justice en faveur des habitants.

En mars 2008, des centaines des concessions de carrés 4 et 6 du quartier Farcha dans la commune du 1er arrondissement ont été rasées par la mairie pour avoir construit sur une réserve de l’État.

Après avoir ester une action en justice contre la mairie, les déguerpis ont eu raison, assortie d’une condamnation de la mairie à dédommager les victimes.

C’est ainsi que sans attendre le dédommagement, quelques habitants sont revenus reconstruire sur le site. Mais grande était leur surprise de voir cet après-midi des agents de la police municipale appuyés de gendarmes à bord des véhicules, débarqués avec de pots de peinture pour badigeonner encore une fois de plus les maisons en vue d’un nouveau déguerpissement. Mais, les agents et les gendarmes se sont heurtés à la résistance de ces habitants qui ont brandi la décision de la justice. Tout en tenant pour responsable le maire de la commune du 1er Arrondissement de tout ce qui adviendra, ces habitants menacent d’en finir avec tous ceux qui se hasardent à les déguerpir de nouveau.

Tchadanthropus-tribune

525 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire