Le ministère des finances, du budget et des comptes publics, a procédé au lancement officiel de E-conservation, ce 10 mai 2023, dans les locaux de la direction générale des domaines et de la conservation. C’est le ministre Tahir Hamid Nguilin, qui a présidé la cérémonie.

Le E-conservation est un nouveau Système informatisé des domaines et de la conservation foncière (SIGDCF). Ce système permettra au ministère de gérer de manière plus efficace et sécurisée les documents importants, tout en contribuant à la préservation de l’environnement en réduisant l’utilisation de papier.

 

Pour le directeur général du domaine, Djiddi Hissein, ce lancement témoigne de la détermination de digitalisation de l’administration financière. « La conception et la mise en œuvre du domaine vise à la constitution d’une base de données fiables. Avec E-conservation, il y aura plus de doublons afin d’éviter les litiges fonciers. Il y a l’application qui est opérationnelle à cet effet « , a t-il souligné.

 

Selon le ministre des finances, Tahir Hamid Nguilin, ce système complète les modules opérationnels et vise à moderniser l’administration. « Ce système permet la gestion des biens fonciers et les documents y afférents avec plus de sécurité. Je tiens à féliciter les partenaires et les techniciens qui se sont donnés pour la concrétisation de ce système « , a t-il souligné. Il poursuit que la conservation de patrimoine doit être sécurisés, sans fraude et litige. « Les problèmes fonciers seront des vieux souvenirs à travers le système adapté de E-conservation. Ce système sera redéployé dans les provinces dans les prochains jours« , a t-il conclu.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjam post

1632 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire