Les diplômés en instance d’intégration et qui ne voient pas cette intégration venir menacent d’entreprendre des actions le 29 ,30 et 31 décembre prochain pour revendiquer ce qui lui revient de droit.

Dans un communiqué de presse, la plateforme des Diplômés en instance d’intégration à la Fonction publique rappelle que lors de la présentation de ses vœux de l’An 2020, le chef de l’État avait promis l’intégration de 20 000 diplômés sans-emplois sans discrimination à la fonction publique.

Depuis lors, précise-le communique ,6000 diplômés seulement ont été recrutés officiellement et ce à 10 jours de la fin de l’année.

Tout en condamnant la manière de recrutement caractérisée par la discrimination, la corruption, la lenteur, la dérive politique etc qui se déroule en ce moment, la plateforme exige de la commission mise en place à cet effet le recrutement de 14 000 diplômés restants.

Le Communiqué indique qu’un délai de 72 heures est accordé à la commission spéciale pour recruter les 14000 diplômés restants, dans le cas échéant la plateforme menace, dit-il d’organiser plusieurs actions notamment celles des marches pacifiques de tous les diplômés sans emploi sur toute l’étendue du territoire national le 29, 30 et 31 Décembre prochain pour réclamer ce qui lui revient de droit.

Tchadanthropus-tribune

1018 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire