Le ministre de la Fonction publique, de l’Emploi et de la Concertation sociale, Brah Mahamat s’est adressé ce jeudi 24 mars 2022 à un groupe de diplômés en instance d’intégration à la fonction publique venu manifester son mécontentement dans la lenteur des recrutements.

À cet effet, il a déploré la méthode de revendication de ces jeunes qui ne les honore pas. Il a souligné que le recrutement de 5000 jeunes diplômés à la Fonction publique comme annoncé par les Plus Hautes Autorités sera tenu, mais ne peut se faire dans l’anarchie et la pression. Séance tenante, le ministre Brah Mahamat a instruit l’Inspecteur général des Services afin de rencontrer les représentants de ce groupe pour recueillir leurs doléances. Ce qui fut fait au grand soulagement des concernés qui ont salué le sens d’humanisme et la promptitude du ministre. 

Mais il faut noter que malgré ce geste en sapeurs-pompiers, les fonctionnaires et les contractuels de l’état sont mécontents, car leurs dossiers d’avancement, de titularisations, et confirmation restent toujours bloqués au niveau du bureau du ministre de la Fonction publique et le premier ministre de la transition depuis un peu plus de 5 mois. Ils ont fait tout le circuit jusqu’à arriver à la signature du ministre de Fonction publique Brah Mahamat, mais les avancements de ces dossiers restent toujours bloqués pour la signature de la titularisation et la confirmation. Ces gens cherchent à comprendre et savoir de qui viennent les ordres et les instructions qui bloquent l’avancement, la titularisation et la confirmation. Est-ce que cela n’est un droit ? Pourquoi leurs dossiers sont bloqués ?

Tchadanthropus-tribune

840 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire