De source bien informée, 61 personnes seraient intégrées à la fonction publique et affectées à des postes. Pourtant depuis fort longtemps, mais les documents ci-joints publiés nous affirment le contraire. Dès alors une seule question se pose aux autorités du pays.

L’intégration à la fonction publique est dévolue à tous les Tchadiens diplômés en âge d’être intégré, où il y a d’autres manières de la faire pour permettre aux uns et aux autres de placer les leurs ?

Plusieurs de nos compatriotes diplômés rentrent au pays et chôment parce qu’on leur fait comprendre que la fonction publique n’intègre pas. Et sur place les horizons sont complètement bouchés. Des hommes et femmes sont partis étudiés dans des différents pays et reviennent chez eux avec des diplômes et continuent d’être à la charge de leurs parents, tandis que certains pontes du régime MPS cherchent à placer les siens.

Quoiqu’on en dise une liste de 61 personnes a été conçue pour intégrer la fonction publique avec des affectations diverses. Nous disons simplement qu’il faut être juste pour tous. S’il y a intégration que cela soit pour toutes les personnes diplômées. Sinon que cela soit pareil pour tous, mais ne pas procéder de la sorte et créer des inimités.

Tchadanthropus-tribune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2682 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article