Le football tchadien est en crise, et cette crise est profonde. Il y a lieu de demander à Idriss Déby seul à même de faire entendre raison à Mr Moctar Mahmoud de laisser une autre équipe venir insuffler un nouveau souffle pour la jeunesse tchadienne à travers son sport roi.

Cela fait plus de 10 ans que le sieur Moctar Mahmoud est arrivé à la tête de la fédération nationale de football. Pendant tout ce temps, le football tchadien n’a pas progressé d’un iota. Pire, la gestion de Mr Moctar Mahmoud a été émaillée de plusieurs malversations financières, dont une partie se déroulé en public avec Mr Foullah, aujourd’hui parachuté à la mairie.

Sentant les voix se lever de toute part pour le renouvèlement des instances de la fédération Mr Moctar Mahmoud sensibilise toutes les personnes politiques influentes pour se faire élire, d’abord en faisant des coudes pour écarter toute autre voie d’alternance, et se présenter seul avec son équipe à l’élection à la tête de la fédération. Cette élection semble tout, mais pas crédible du tout. Et le simple fait de se faire élire pour demander une lettre de félicitations du président de la FIFA ne garantit en rien une certaine légitimité en somme.

Le ministère doit écrire à la FIFA, quitte à suspendre toute instance de football, écrire à la FIFA et demander une arrivée d’une délégation de la FIFA et celle de la CAF, faire auditer la gestion de l’équipe sortante de la fédération depuis 10 ans, et dire le droit. Parce qu’il y a trop de non-dits dans la gestion de cette fédération. L’échec a trop duré pour le football tchadien.

Le ministère du Sport a suspendu à la fédération, mais par truchement des textes, Moctar Mahmoud et son équipe continuent à s’accrocher coute que coute, tout cela parce que la fédération nationale de football reçoit des subventions colossales de la FIFA et de l’État. Tout cela ne doit pas servir à un groupe de personne de se sucrer sur le dos de la jeunesse tchadienne.

C’en est trop

Tchadanthropus-tribune

969 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire