Le parti UNDR a fait part samedi de son indignation sur “la façon dont les locaux de la radio FM Liberté ont été violés (vendredi dernier) et les journalistes arbitrairement arrêtés pour quelques heures”. Il estime que “cette manière inhumaine d’humilier de paisibles citoyens n’est pas digne d’une République”.
D’après le secrétaire national à la communication et aux nouvelles technologies de l’UNDR, Laring Baou, le Gouvernement a “intérêt à réorganiser la Police nationale, en la débarrassant de ceux qui ne comprennent rien au métier”.
L’UNDR “encourage la population à bien identifier ceux qui outrepassent leur rôle en faisant du zèle. Ils répondront un jour de leurs actes, où qu’ils seront”.
“Le Forum citoyen a bel et bien lieu”
Selon l’UNDR, “le Forum citoyen qui les empêche de dormir a bel et bien lieu le samedi 28 et se poursuivra le dimanche 29 novembre 2020. Un Forum, c’est l’exercice du droit à la liberté consacré par tous les textes de la République”.
Interdit par les autorités, le Forum citoyen se déroule en virtuel et est retransmis en direct.

Tchadanthropus-tribune

275 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article