Le fameux forum initié par le régime MPS ne convainc pas l’ensemble de nos compatriotes ni l’opposition politique démocratique, moins encore la société civile responsable.

Ceux qui se sont choisis, sont une cooptation des amis, certains qui ont un lien, affinité et plus avec d’autres. Un ensemble de gent qui chacun pense être au service du système pour en tirer à la fin un poste stratégique avec le pouvoir en place.

Déjà, quelques jours après leur nomination que certains commencent à maugréer affirmant la confiscation du directoire du travail par un groupe bien défini ayant son anti-chambre entre le secrétariat général du gouvernement et l’ENA. Pardi qui est ce qui se passe là-bas ? Certains à N’Djamena ont bien leur petite idée.

Un forum dit inclusif ne peut se parfaire de plusieurs entités intellectuelles dans le pays. Les mêmes personnes comme au 1er forum produisent les mêmes effets, c’est-à-dire rien du tout.

Comment un pouvoir peut employer le terme de forum inclusif en tenant à l’écart l’ensemble de l’opposition, de la société civile responsable, et dire que le forum est inclusif ?

Le fait de se réunir entre amis au sein du pouvoir en place, d’inviter les associations que le régime a fabriquées, ordonner le mot d’ordre et assoir les grandes lignes de ce forum biaise complètement le décor.

D’ailleurs Saleh Kebzabo, le président du parti UNDR a si bien critiquer ce forum. « Ce Forum de triste mémoire qui a mis le pays totalement en panne en mars 2018 en instaurant cette fameuse inique IVe République. Après les pitoyables 16 mesures qui ont ruiné le pays et les travailleurs en 2016 et ouvert la voie à la paupérisation générale, le prochain Forum vont consacrer la médiocrité et la nullité qui sont l’apanage des dirigeants incapables de bien gérer leur pays, se contentant des délices du pouvoir pour eux seuls.

J’entends dire qu’un comité est mis en place par décret pour préparer un nouveau Forum. De quel forum s’agit-il ? Aucun Tchadien qui aime son pays, aucun citoyen responsable et aucun homme politique crédible n’ira à cette foire de cancres. Si Déby veut organiser un véritable Forum pour sauver le pays, il doit s’ouvrir à la vraie opposition pour s’assoir et en discuter sérieusement.

L’opposition véritable et patriotique a toujours montré sa disponibilité à participer à de vraies assises inclusives. Le maréchalat, la CENI illégale et un CNDP taillé sur mesure avec des opposants soumis, sont une vaste fumisterie qui n’impressionne plus les Tchadiens. Sans oublier, évidemment, la Cour Suprême qui va gérer le contentieux électoral alors que sa soumission totale à Déby est une réalité intangible.

Camarades,

Allons à l’essentiel dans un vrai forum inclusif pour entreprendre des réformes politiques, économiques et sociales profondes à la hauteur des enjeux. Asseyons-nous ensemble pour ausculter une armée nationale mal gérée à l’intérieur et à l’extérieur pour, très rapidement, à la faveur de réformes essentielles, la remodeler en vue d’une armée véritablement nationale et disciplinée, bien équipée et moderne, où les fondamentaux d’une armée apte à défendre notre souveraineté seront mis en place. La vocation de l’Armée nationale tchadienne ne sera plus d’être au service d’un homme, d’une famille ou d’un clan, mais elle devra être un véritable creuset national.

Un Forum national inclusif doit prendre des mesures pour assainir la Justice et l’Administration pour en faire des instruments de paix, de développement, d’équité et de justice sociale, dans l’égalité des citoyens sans aucune considération ségrégationniste en bannissant à jamais la stigmatisation.

Un Forum national devra tout simplement mettre en œuvre des mécanismes institutionnels pour des élections transparentes, sincères et inclusives. Si Déby et les militants du MPS aiment vraiment leur pays, ils devront souscrire à toutes ces exigences somme toute mineures. Si tel n’est pas le cas, j’ai peur pour l’avenir du Tchad qui risque d’entrer dans un cycle infernal de contestation et de violences post-électorales ».

Les réactions sont les mêmes partout au Tchad dans les rangs de l’opposition, les sociétés civiles, les associations de droits de l’homme entre autres.

Ce forum comme nous l’avions dit déjà permet à certains membres de se positionner dès à présent pour être ceci ou cela par leur agitation vue et comprise.

Dès que l’évocation de ramener le poste de 1er ministre, l’actuelle tenante du ministère secrétaire général du gouvernement (SGG) s’active à se voir en place. L’aspect à la mode qu’il faudrait nommer une femme 1re ministre pour bien se faire, voir lui donne du tonus. Elle a décliné le choix d’être affecté à Bruxelles comme ambassadrice argüant être le vice platiné de ce forum dans lequel elle compte exceller. Si le poste de 1er ministre lui file entre les mains, elle se contentera du poste d’ambassadrice à Paris où son nom circule, sinon Idriss Déby sait toujours récompenser ceux qui s’édifient à lui. Et grâce à dame Hinda elle apparaitra.

Forum inclusif dans un pays.

Pour la plupart des pays les moins avancés (PMA), un forum inclusif doit être perçu comme une passerelle devant intégrer l’entité qui hésite ou qui doute à la politique globale. Le pouvoir et son opposition, tout comme la société civile et les associations, doivent assoir ensemble les différents facteurs de développement qui manquent au pays.

On cherche à améliorer les niveaux de vie de citoyens, on inscrit certaines lois au chapitre permettant au pays son essor. Ensemble les idées émises doivent permettre de régler les obstacles à l’économie et à la société. C’est ainsi qu’on renforce la démocratie dans sa définition initiale.

Mais un forum qui ne prend pas en compte les entités adverses, ou ne cherche pas à comprendre le refus à son invitation ne peut évoquer l’aspect d’un forum inclusif.

Il n’y a pas de honte de dire une réflexion du parti au pouvoir et ses affidés. Cela y ressemble fortement.

Tchadanthropus-tribune 

1486 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article