Par un synopsis brièvement sur Télé Tchad, en vrai patriote Mr Abdessalam Ali Seid a relevé un point crucial de notre société, un point que plusieurs observateurs avaient omis de la dire par peur de représailles du pouvoir MPS. L’injustice prôné par certains sous les couleurs du communautarisme nommant les cadres de ce pays. Abdessalam Ali Seid a relevé l’injustice faite aux jeunes, assez souvent barrés par un népotisme voulu, et un clientélisme ambiant. Il n’est pas question d’accepter l’abject et de traiter certains comme des “ Accompagnants de circonstances “. De sa tribune oratoire, à plusieurs reprises, le présidium a voulu le faire taire sans y arriver. Pourtant le sujet que touche Abdessalam se tend sur toute la classe de la société tchadienne. On nomme les gens par régions, par accointance, par césarienne, oubliant le plus-que-parfait de l’ordinaire. Un sujet qui est un point de sous-développement, et de progrès envers le pays. La rédaction de Tchadanthropus-tribune lui tire chapeau d’avoir évoqué ce sujet que plusieurs hypocrites de l’heure l’ont tu. Chapeau bas encore à l’homme qui a su dire une vérité que d’autres cachent sous le poids du matérialisme. La justice doit promouvoir notre destin, sans elle, nous ne sèmerons que les graines de l’impoli et des clivages, les graines de l’abstrait qui minent chaque peuple à descendre dans l’ignorance, en pensant que l’on est la seule hypothèse après Dieu sur terre.

Tchadanthropus-tribune

2517 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article