Amélia Lakrafi, députée La République en marche (LREM) de la 10e circonscription des Français de l’étranger, entame actuellement à Libreville, au Gabon, une tournée en Afrique centrale. Elle doit se rendre dans la foulée à Brazzaville, puis est attendue le 10 février à Kinshasa. Au programme des trois étapes : rencontre avec les communautés françaises locales, visite des antennes de l’Agence française de développement, ainsi que des lycées français.

La parlementaire, très active sur les dossiers africains, profite des derniers mois de son mandat pour présenter son bilan. Elle devra faire face à une forte concurrence pour les élections législatives de juin. La 10e circonscription, regroupant les pays du golfe de Guinée, l’Afrique australe, la Corne de l’Afrique, l’Egypte, la péninsule arabique et le Proche-Orient (hors Israël), est traditionnellement acquise à la droite.

Or, le parti Les Républicains (LR) vient d’investir Aurélie Pirillo comme candidate (voir notre publication sœur La Lettre A du 14/12/21). Cette conseillère de Paris, élue dans le 16e arrondissement, est responsable du groupe d’études sur les chrétiens d’Orient à l’Assemblée nationale.

Tchadanthropus-tribune avec Africa intelligence

755 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire