D’abord à Paris, le président de Transition du Tchad s’est rendu dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail. 48 heures durant, lui et sa délégation ont pu mettre les bouchées doubles pour expliquer aux partenaires la santé de la transition au Tchad, et les efforts consentis au sein du gouvernement pour atteindre les objectifs escomptés.

Plusieurs sujets ont été abordés notamment la situation dans le sahel.

Accompagné du ministre des Affaires étrangères Mahamat Saleh Annadif, du directeur du cabinet civil Idriss Youssouf Boy, et du chef des renseignements Ahmed Kogri, la mission fut une réussite à tous les niveaux de coopération.

Le Président de Transition reçu ce midi à l’Elysée

Le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO poursuit sa visite d’amitié et de travail en France. Le Chef de l’Etat a été reçu ce midi au Palais de l’Elysée par le Président français, M. EMMANUEL MACRON. Un déjeuner de travail puis un tête-à-tête ont permis aux deux hommes d’Etat de discuter des questions se rapportant à la coopération bilatérale.

La visite du Président de Transition en France, la première depuis son investiture pour la deuxième phase de la transition, marque un pas dans le sens du développement des rapports instaurés depuis  longtemps, dans tous les domaines. Elle témoigne aussi de l’intérêt que les deux dirigeants portent à leur amélioration ainsi qu’à leur volonté d’étendre plus encore cette coopération fondée sur l’histoire.

L’occasion est ainsi donnée aux deux Chefs d’Etat de revisiter l’axe N’Djamena-Paris, à la lumière du développement de la situation politique et économique dans leurs pays respectifs. Dans ce cadre, le processus de transition n’a pas échappé aux discussions. La deuxième phase et les  contraintes liées à la nature des actions à mettre en œuvre, au calendrier et aux ressources, ont été élucidées par le Chef de l’Etat Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO dans le sens de l’obtention de plus d’engagement dans l’accompagnement de la France au processus en cours.

Partenaire de choix, la France est plus que jamais sollicitée par les autorités tchadiennes soucieuses de faire de la transition une réussite suivant la trajectoire tracée par le Dialogue National Inclusif et Souverain, laquelle prévoit à son terme, l’organisation des élections présidentielles dans les meilleures conditions possibles pour le retour à l’ordre constitutionnel.

le Président de Transition reçoit le Vice-Président du MEDEF

Le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO poursuit sa visite d’amitié et de travail en France.  Ce matin à Paris, le Chef de l’Etat a accordé une audience à M. Philippe LABONNE, Vice-président du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF), par ailleurs président du Groupe Bolloré Africa Logistics.

Leurs échanges ont porté essentiellement sur les possibilités d’investissement et le rôle que peut  l’organisation patronale française au Tchad, le secteur privé étant considéré comme un des bras séculiers de la coopération tchado-française.

Le potentiel du Tchad est grand et le monde des entreprises peut mieux faire. C’est dans cette dynamique que s’inscrit  l’audience accordée ce mardi au Vice-président du MEDEF, M. Philippe LABONNE.

Le Chef de l’Etat a saisi l’occasion pour exposer sa vision consistant axée sur  la mise en évidence des opportunités d’investissements au pays de Toumaï. Un pays vierge dont les atouts restent à valoriser, a expliqué le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO. Pour lui, qui souhaite un engagement massif des investisseurs français au Tchad, l’énergie, les mines, les hydrocarbures, l’agriculture ainsi que la logistique sont des secteurs-ciblesa indiqué M. Philippe LABONNE au sortir de la rencontre.

Les entreprises déjà présentes au Tchad sont encouragées par le Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO à poursuivre leur programme d’investissement et le diversifier afin de développer des vastes programmes notamment en matière de substitution des importations  des produits au Tchad.

La délégation de l’organisation patronale française attendue au Tchad, trouvera un environnement rendu plus attractif notamment par la création des Zones Economiques Spéciales ; une des nombreuses initiatives du Chef de l’Etat tendant à rendre les conditions d’affaires plus attrayantes et à renforcer la gouvernance économique.

le Chef de l’Etat est à Luanda pour un Sommet Tripartite sur la RCA

Après sa visite d’amitié et de travail en France, le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO se trouve depuis hier soir à Luanda en Angola. A son arrivée à l’aéroport du 4 février, il a été accueilli par le Ministre des Affaires Étrangères, M. Tété Antonio et le Consul du Tchad en Angola, M. Mahamat Saleh Abdeldjelil.

En sa qualité de Président en exercice de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD), le Chef de l’Etat participe ce jeudi, à un sommet tripartite Tchad-Angola-RCA.

L’Angola et sa capitale Luanda, sont devenus ces dernières années, la plaque tournante des consultations politiques en matière de paix et de sécurité sur le continent. Un rôle qui a valu à son Président JOAO MANUEL GONCALVES  LOURENÇO, le titre de « Champion de la paix et de la réconciliation en Afrique » décerné en mai 2022, par l’Union Africaine.

C’est à ce titre que le Chef de l’Etat angolais a convié le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, par ailleurs président en exercice de la CEN-SAD. Le Chef de l’Etat honore cette invitation, en faisant le déplacement de Luanda.

Malgré la distance qui les sépare, les relations qu’entretiennent le Tchad et l’Angola sont tout à fait particulières et ont connu un réel développement ces dernières années. Des liens qui se démarquent notamment par la qualité des relations qu’entretiennent les deux dirigeants.

Le Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO par cette visite, confirme cette bonne dynamique. Les deux pays appartiennent à la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et ont à cœur la question de la paix en Afrique.

C’est d’ailleurs la paix en République Centrafricaine qui sera au menu du sommet tripartie prévue ce jeudi 09 février 2023. La rencontre se tient à la demande du Président angolais, champion de la paix et de la réconciliation en Afrique. Le Tchad qui partage une longue frontière commune avec la RCA, est sollicité à l’effet de donner un coup de pouce au processus de paix en cours.

Tchadanthropus-tribune

2327 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire