Aussitôt le retour d’Idriss Déby au Tchad sera fait, Saleh Kebzabo le chef de l’opposition tchadienne se ramène à Paris. Lui aussi vient activer ses réseaux pour faire comprendre que le Tchad sous Idriss Déby Itno est loin d’être une démocratie. Selon nos informations, Kebzabo vient peaufiner quelques rencontres et rendez-vous prévus de longue date. Il savonnera sans doute le plancher à son “intime ami “ qui occupe le palais rose de manière illégale… Nous reviendrons.

Tchadanthropus-tribune

1777 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article