“C’est de notoriété publique qu’Idriss Deby a été accompagné au pouvoir à N’Djamena par un conseiller français des services sécrets depuis Khartoum. Il a été installé au pouvoir à une période historique donnée quand la France s’inquiétait d’une poussée américaine de soutien à Hissein Habré. Il est resté un président chouchou parce que la France a encore besoin d’Idriss Deby pour tout ce qui se passe dans cette zone sahelo-saharienne. Il a toujours été protégé par les services français. Il bénéficie d’une prime à l’impunité” (Antoine Glaser). 

Tchadanthropus-tribune avec TV5

1393 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article