De sources concordances, des militaires français qui circulaient dans un véhicule civil à proximité du Palais présidentiel à N’Djamena, ont été blessés ce mardi 09 juin 2020 en milieu de journée par des tirs de la garde présidentielle.

Plusieurs Tchadiens ont perdu la vie devant ces mêmes lieux parce qu’ils circulaient en voiture, ou simplement parce que leur véhicule a subi une panne.L’incident avec les militaires français eut lieu au cours de la matinée.

Selon notre correspondant, deux hommes, des militaires de l’opération Barkhane au Tchad, ont été blessés, mais leur vie ne serait pas en danger. Ces militaires seraient en mission de reconnaissance selon le porte-parole de l’état-major français Frédéric BARBRY qui affirme que c’est un simple incident.

Cette mission de reconnaissance devant les locaux de la présidence tchadienne pose beaucoup d’interrogation à N’Djamena. Car tout le monde sait au Tchad que les proximités du palais des Itno sont dangereuses à cause des personnes assassinées à l’approche de ces lieux.

Le gouvernement tchadien par la voie du ministère des Affaires étrangères évoque une confusion.Le ministère tchadien des Affaires étrangères, et l’ambassade de France au Tchad ont déploré “l’incident survenu devant le Palais présidentiel au cours duquel, deux personnels de sécurité de Barkhane ont été blessés.

Ils évoquent “une confusion d’intention sur le but d’une mission de reconnaissance de site. Une enquête conjointe est “en cours pour établir les faits. Les deux blessés ont été “immédiatement pris en charge par les services de santé de Barkhane. 

NB: Vidéo source Tchadinfos

Tchadanthropus-tribune

1617 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article