L’ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste, pourrait être rappelé plus tôt que prévu alors que sa mission à N’Djamena est censée se terminer en juillet prochain. Outre les reproches lancés publiquement par son ministre de tutelle, Jean-Yves Le Drian, quant à son “oubli” de signaler la présence d’Alexandre Benalla à N’Djamena début décembre (LC n°790), le diplomate a soulevé l’ire du président Emmanuel Macron. La question d’un éventuel retour anticipé en France est actuellement à l’étude.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

1404 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article