Mardi dernier, jour commémorant l’indépendance du Tchad qu’Idriss Déby avait choisi pour se faire élever Maréchal du Tchad, les patriotes de la diaspora se sont organisés pour aller battre le pavé, manifestant contre cette forfaiture, cette ignominie et culte de personnalité. Une manifestation devant l’ambassade du Tchad à Paris. 

Ce samedi 15 août 2020, dès 13 heures, les mêmes patriotes de la diaspora de France se sont organisés depuis le parvis de droit de l’homme à Trocadéro pour mettre en scène à travers une marche, la condamnation d’Idriss Déby en le traduisant devant les juridictions pour haute trahison. Cette marche partie depuis la place du Trocadéro mimait clairement cette condamnation où symboliquement on voyait un compatriote représentant Idriss Déby menottes aux poignets se faire trainer devant les tribunaux pour tout le mal qu’il a fait en 30 ans au peuple tchadien. De 13 heures jusqu’à 17 heures passées, tous les slogans ont été émis pour dénoncer l’arbitraire au Tchad. La manifestation s’est terminée dans une ambiance bon enfant, sous les regards des CRS postés pour la sécurité.

Gepostet von Abakar Assileck Halata am Samstag, 15. August 2020

Tchadanthropus-tribune

1823 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article