29 janvier 2023 #TCHAD #France #Israël : Facilitateur de contrats pour NSO au Tchad, Abdelattif Ramadan sonde les réseaux français

Faute de pouvoir se fournir en Israël, le Tchadien Abdellatif Ramadan, qui assiste les services de renseignement de son pays dans leur montée en puissance, tente de se rapprocher de sociétés françaises du secteur.

En Israël, le resserrement des contrôles sur l’export de biens à double usage contraint les commerciaux des sociétés de cyber-renseignement du pays à délaisser le continent africain. En conséquence, leurs relais locaux se cherchent de nouvelles voies d’approvisionnement. Ainsi, au Tchad, l’homme d’affaires Abdellatif Ramadan, qui a un temps été le facilitateur de contrats de NSO Group dans le pays, tente, selon nos informations, de réactiver ses réseaux français.

A la tête de sa petite société spécialisée dans l’intégration informatique, Soneft, il assiste les services tchadiens de renseignement pour sourcer et acquérir des technologies de lutte anti-drone et d’interceptions légales et tactiques. Dans le but de les équiper d’une plateforme d’analyse de données de masse abordable pour le budget limité du pays, Abdellatif Ramadan se rapproche de sociétés françaises de cyber-renseignement. Celles-ci restent, pour le moment, timides à l’idée de s’insérer en Afrique.

Surveillance des frontières

L’Armée nationale tchadienne (ANT) muscle actuellement ses capacités de surveillance aérienne dans le but de contrôler la zone frontalière du lac Tchad, qui constitue un vivier de recrutement pour Boko Haram. Son effort est soutenu par l’Union européenne (UE), qui a financé un contrat avec LMO Fly Dynamics Development, jeune entreprise française spécialisée dans l’Intelligence, Surveillance & Reconnaissance (ISR). Cette dernière réalise des missions au-dessus du ciel tchadien dans le cadre de la Force multinationale mixte (FMM), qui réunit les armées béninoise, camerounaise, nigérienne, nigériane et tchadienne dans la lutte contre le groupe djihadiste (IO du 25/08/22).

Proche du puissant patron de l’Agence nationale de sécurité (ANS) tchadienne, Ahmed Kogri, Abdellatif Ramadan a régulièrement fait de la mise en contact pour les contrats de l’israélien NSO Group. Le pays d’Afrique centrale, qui cherche depuis quelques années à diversifier ses alliances, s’était alors ouvert à Israël. En 2020, le patron du Mossad de l’époque, Yossi Cohen, s’était rendu plusieurs fois à N’Djamena pour y rencontrer le président Idriss Déby ainsi qu’Ahmed Kogri. Ce dernier a, de son côté, déjà fait à plusieurs reprises le trajet à Herzliya, la capitale israélienne des matériels de cyber-renseignement.

Tchadanthropus-tribune avec Africa Online

2317 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire