Le Président du CMT Mahamat IDRISS DEBY est à Paris dans le cadre du forum de paix en Libye.

Dans le cadre de ses audiences, il a reçu le ministre des Affaires étrangères français Jean Yves LEDRIAN. Ce dirigeant français est très mal perçu par les panafricanistes à cause de ses prises de positions favorables auprès des autocrates africains.

La jeunesse africaine perçoit toujours très mal la présence de ce diplomate français auprès de ses dirigeants parce qu’il est toujours à l’opposé des aspirations légitimes des peuples.

Selon nos sources, l’audience s’est déroulée en présence des proches collaborateurs de la présidence de la transition, dont le ministre des Affaires étrangères Chérif MAHAMAT ZENE, l’ambassadeur du Tchad en France Kedellah Younous HAMIDI, et le secrétaire particulier du président de la transition Idriss Youssouf BOY.

Si l’Élysée et sa cellule Afrique suivent de très près le cours de la transition au Tchad, l’actualité fut échangée entre le 1er cadre du quai d’Orsay et ses collaborateurs, notamment le chef de cabinet du ministre français Nicolas ROCHE et ses collaborateurs sur le dialogue inclusif qui se profile.

 

Par un communiqué sur le portail du Quai d’Orsay, Jean Yves LEDRIAN affirme que la France suit le processus du dialogue inclusif et explique l’intérêt de la France de voir les fils du Tchad réconciliés.

 

D’autres sujets ont été évoqués, notamment sur le G5 Sahel et Barkhane et le forum de la paix en Libye. L’entrevue s’est conclue par la ferme volonté des deux parties à combattre le terrorisme sur tous ses aspects.

Tchadanthropus-tribune

691 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire