C’est une histoire abracadabrante ! Pourquoi une réunion pour un pays pétrolier, qui jouit d’une stabilité politique depuis 27 ans avec des élections « libres et transparentes » tous les 5 ans, faut-il une telle réunion ? D’ordinaire, ces genres de retrouvailles sont consacrées aux pays qui sortent d’une crise politique majeure ou d’une guerre civile, or il n’en rien pour le Tchad ; alors pour quelles raisons la France ameute ses partenaires pour aider son poulain ?

En réalité, c’est une énième manœuvre de la francafrique pour perpétuer le règne de son poulain pour continuer à bénéficier de ses services à bon prix. Et le maintien du contingent tchadien devrait être une des raisons principales pour ce cadeau au dictateur tchadien ; en effet les troupes tchadiennes servent de chair à canon, un bouclier pour les troupes françaises. Mal équipés, les salaires détournés par le despote de Ndjamena, leurs familles délaissées, les morts oubliés avec leurs veuves et enfants, les éléments tchadiens au Mali sont les plus martyrisés de tous les éléments sur place. Malgré cette situation, leur présence est essentielle et déterminante, c’est pourquoi la francafrique s’efforce de les maintenir en amadouant le dictateur de Ndjamena grâce aux réunions de ces genres.

Deby justifie la crise profonde et multidimensionnelle que traverse le pays par l’intervention de son armée dans la lutte contre le terrorisme ; or il est de notoriété que Deby a été payé cash pour toutes les interventions en dehors du Tchad et même à l’intérieur du Tchad : l’opération « Barkhane » en premier lieu, la France, le Nigeria, le Cameroun et même le Niger, chacun de ces pays a payé cash en espèces ou en nature. Deby a eu la prouesse d’arnaquer l’Arabie saoudite sans y envoyer un seul soldat et d’ailleurs c’est pour se racheter qu’il fait du zèle dans le dossier Qatari en rappelant son ambassadeur et poussant le Niger de faire de même.

Les tchadiens ne veulent pas d’une telle réunion des bailleurs dont le but est d’aider le dictateur à se perpétuer au pouvoir, lui permettre de détourner d’avantage, de sacrifier les jeunes dans des contrées lointaines, de continuer à enrichir sa famille et sa belle-famille et d’hypothéquer encore plus l’avenir des générations futur en alourdissant la dette du Tchad.

La conférence des bailleurs des fonds, convoques à l’initiative de Paris, est en réalité une opération de vente aux enchères du sang des tchadiens.

Les tchadiens et les amis du Tchad doivent dénoncer cette opération françafricaine de sauvetage d’un dictateur aux abois.

Béremadji Félix

1893 Vues

  • Très bonne analyse . Que ceux qui hésitent encore de s’en inspirer .

    Commentaire par ALI NANAYE le 13 juin 2017 à 16 h 45 min
  • Très bonne analyse . La France vient de montrer , plus qu’hier , qu’elle est complice , des assassinats des tchadiens et de la misère dans laquelle Déby a plongé le Peuple . C’est plus qu’un soutien à un Tyran aux abois : Le gouvernement français a , depuis 27 ans au moins , pris en mains , la Gestion du Tchad . Plus que jamais , le Tchad est en danger. L’heure n’est ni à la discussion , ni aux forums : IL faut sauver le Pays . Idriss Déby dont la politique discriminante , liberticide et affamante , avec le soutien active de la France , nous amène tout droit , à un génocide programmé . L’opération épervier renforcée par les éléments de Sangaris retirés de la RCA ; Barkhanne est venue clôturer le dispositif . Contrairement , au Ruwanda en 1995 , Les forces françaises ne sont pas des casques bleus , mais , sur ordre du Gouvernement français . La cruauté , la mauvaise gestion , les assassinats des opposants , le gaspillage des ressources nationales , dont Déby a fait montre , viennent compléter ce tableau macabre , presque inévitable . Soyons en conscients pour l’ éviter . De par le passé , beaucoup de Drames ont été précédés , tantôt des assassinats de masse , tantôt des graves injustices et des traitements dégradants sur la population . Malheureusement , tout porte à croire , que mon Pays se dirige , inéluctablement , vers ce sombre canal dont on ne sort jamais Indemne ; j’en ai bien peur … M. Taher ALI NANAYE .

    Commentaire par ALI NANAYE le 13 juin 2017 à 17 h 43 min
  • J’aime ce que vous êtes en train de faire aussi.
    Ce type de travail intelligent et reporting! Continuez les excellent
    travaux, les gars, j’ai incorporé

    Commentaire par premiere s le 29 juin 2017 à 15 h 45 min
  • Bonjour, je crois que c’est un excellent site . Je tiens à le dire
    😉 Je vais revenir encore une fois puisque je marqué par le livre cela.

    L’argent et la liberté est le meilleur moyen de changer, pouvez-vous être riche et continuer à aider les autres.

    Commentaire par Cours particuliers statistiques le 30 juin 2017 à 19 h 04 min