Le général Mahamat Nouri, homme de principes et de conviction a été pratiquement enlevé de son domicile en ce 17 juin 2019 par des gendarmes de L’OCLCH entre 5 h 30 et 6 h 30. Les approches et autres tensions se sont passées devant son épouse. Ses deux téléphones portables et son ordinateur ont été confisqués, tout comme son appartement passé de fond en comble. Pendant l’escorte emmenant le général Nouri, une équipe un des gendarmes s’est chargée d’immortaliser tout cela par des photos.

Arrivé sis 154 boulevard Davout, une pléiade d’agents de services juridiques qui les attendaient. Les 1res observations et mesures pour la garde à vue étaient scrupuleusement respectées. Un médecin était à disposition pour le général Nouri pendant cette garde à vue.

C’est dans la journée que nos autres compatriotes Abakar Tollimi et Abderaman Abdelkérim ont été acheminés sis 154 boulevard Davout 75020 Paris.

Devant la bâtisse haute sur pilori où ils sont gardés, les Tchadiens de la diaspora gonflaient peu à peu pour voir leur nombre grossir. Un soutien affirmé aux personnes arrêtées, en attendant la fin de l’instruction et de la garde à vue qui courent jusqu’à vendredi. 96 heures d’attentes qui scelleront la suite de chose à faire.

Tchadanthropus-tribune

1629 Vues

  • Afflek alata toi tu n’es même pas tchadien il faut rentrer chez toi

    Commentaire par Justin Justice Juste le 19 juin 2019 à 11 h 42 min