Ma mère est une femme, ma sœur est une femme, mon amie est une femme, ma bien-aimée est une femme. La mère du monde est une femme.

Rien n’autorise qui que ce soit de violenté une femme de cette manière, rien n’autorise hors justice de se rendre un droit de raison. Ce type ou individu doit être clairement identifié et dénoncé à la justice. N’ayez pas peur, quelle que soit sa personne, sa personnalité, un juge, un magistrat doit se saisir de ces images et faire appliquer la loi.

Ce soir, en voyant ces images, je pleure pour ma mère, celle qui m’a donné la vie, celle qui m’a bercée, nourrit et devenir son bourreau. Je pleure pour toi ma sœur, toi qui a su me combler de ton soutien et de ton affection. Je pleure pour toi mon amour, sans toi ma vie ne sera point mienne. Je suis toi face à l’adversité. Je suis toi tout court.

https://www.facebook.com/mahamatissa.tchourou/videos/1885387281568286/

 

Tchadanthropus-tribune

 

 

1350 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article