D’après nos sources, le député Yorongar Ngarléjy a été auditionné ce vendredi 03 septembre 2021 à 10 h par la juge d’instruction Stéphanie Tacheau au tribunal de 1ère instance de Paris.

06 heures durant, le député tchadien répondait pièce par pièce sur l’accusation et la plainte qu’il avait déposé contre l’ex-directeur général des renseignements tchadiens (ANS) Mahamat Ismaël Chaïbo.

Yorongar raconte comment il a été arrêté, embastillé et torturé le 3,4,5 février 2008. Il répète comment il a été ligoté jusqu’à le conduire vers un cimetière et lui infliger des sévices. Mieux, Yorongar détaille dans les syllabes comment ses autres collègues, l’ex-président défunt Lol Mahamat Choua et Ibni Oumar Mahamat Saleh ont été arrêtés, et le professeur Ibni Oumar torturé.

La juge d’instruction Stéphanie Tacheau qui avait instruit l’affaire prend des notes et enregistre l’audition, assisté de ses collaborateurs.

Il faut noter que l’affaire Ibni Oumar Mahamat Saleh prend de nouveau une tournure grâce aux avocats de l’ACAT (action des chrétiens pour l’abolition de la torture) qui s’est constitué partie civile, le travail acharné de soif de vérité de notre confrère du Média Thomas Dietrich, journaliste d’investigation et proche de la France insoumise de Mélenchon.

Pour les autorités judiciaires françaises, l’audition du député tchadien Yorongar Ngarléjy entre dans la ligne droite pour l’éclat de la vérité sur le dossier et la disparition du professeur Ibni Oumar Mahamat Saleh en février 2008.

Cette audition marque un tournant pour appréhender tous les acteurs impliqués dans ce dossier.

La Rédaction

Letchadanthropus-tribune

1145 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire