Une convention de financement d’un projet de développement dans le département de Mamdi, province du Lac, a été signée mardi entre le ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma et l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery.

Le projet ADELAC est d’un montant de 6,55 milliards FCFA. Il est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et a pour objectif de créer des conditions favorables pour le développement des jeunes enfants dans la zone d’intervention.

Selon le ministère de l’Education nationale, le projet se focalisera sur l’amélioration de la qualité et de l’accès aux services éducatifs, nutritionnels, sociaux et sanitaires pour les enfants âgés de 0 à 10 ans.

424 professionnels de la santé et de l’éducation dont 75% de femmes, bénéficieront de ce projet. Le projet touchera 80 000 personnes vivant dans le département ciblé.

Selon l’ambassadeur de France, “c’est un projet essentiel et original dans son approche. Il tourne autour de l’impact des problèmes nutritionnels sur l’éducation des enfants. Il associe la dimension santé et la dimension éducation.”

“Le fait de combiner la nutrition à la question scolaire apportera une solution innovante à cette difficulté que nous rencontrons dans cette zone”, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale.

Un mémorandum sera signé vendredi, selon Olivier Cador, directeur de l”AFD au Tchad.

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda Info

312 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article