Le ministère des Affaires étrangères de la France informe ses ressortissants d’éviter le voyage vers certaines régions du Tchad à cause de l’insécurité accrue qui sévit.

Sur son site internet, le Quai d’Orsay fait sa mise à jour de carte en conseillant aux voyageurs français d’observer une vigilance renforcée dans les zones en rouge (voir carte) sauf pour des raisons impératives de travail.

Au Tchad, les provinces de l’Est où sévissent actuellement des conflits intercommunautaires, au Tibesti où l’armée de Déby se comporte en terre d’occupation contre les comités d’autodéfense, au Borkou et les Ennedi, au Lac-Tchad avec une partie du Kanem et dans le Mayo-Kebbi, sont des régions à conflits et doivent être observés particulièrement.

La synthèse du ministère français déconseille fortement les déplacements par les routes à cause des engins comme les mines, et la présence des hommes armés non contrôlés.

Tchadanthropus-tribune

1763 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article