La réunion sur l’immigration s’est terminée lundi en fin d’après-midi à Paris autour d’Emmanuel Macron. Il a fallu 48 heures pour qu’Idriss Déby et sa délégation ne puissent repartir vers la capitale tchadienne sans doute pour gérer au plus rapide des problèmes sécuritaires en suspens. Il faut noter que cette délégation s’est posée dimanche dernier à l’aéroport privé du Bourget comme le stipulait notre dernière publication. Aucun officiel français n’était au pied de l’avion, pourtant c’est la France qui invitait. Des couleuvres à avaler pour la délégation tchadienne, qui n’y voit aucun inconvénient. Le retour s’est fait ce mardi vers 11 h avant une autre arrivée vers le 4 septembre pour la table ronde de Paris. Seul absent au voyage retour, le ministre des Affaires étrangères qui s’est envolé vers les pays du Golf… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2176 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article