En date du 25 Février 2019 les jeunes patriotes tchadiens de la diaspora ont occupé l’ambassade du Tchad à Paris, suivi pacifiquement par ceux du Canada en date du 29 Mars 2019.

Devant la misère et l’absence des perspectives d’avenir que vit notre peuple depuis bientôt 29 ans cette situation a conduit massivement des milliers des jeunes Tchadiens sur la route de l’exil et de l’immigration sans précédent.

Les Tchadiens vivent désormais des heures sombres depuis trois décennies, l’heure est grave aujourd’hui, les citoyens lambda n’arrivent plus à se procurer du gaz pour préparer les repas, la rupture de l’électricité est quasi-permanant.

Les Tchadiens de la diaspora n’arrivent plus à se procurer des documents consulaires dans les représentations diplomatiques du Tchad à l’extérieur et par la même occasion nos consulats et Ambassades sont dirigés par des étrangers notamment des soudanais originaire du Darfour, ce n’est que légitime l’occupation de notre ambassade à Paris suivi pacifiquement par ceux du Canada.

En fait, les soupçons et accusations de corruption, de trafics de stupéfiants, de fausses monnaies et de ventes de passeports diplomatiques jalonnent tout le
long du règne calamiteux du régime de N’Djamena est connue par l’opinion nationale et internationale.Quant au pillage systématique des richesses nationales et aux détournements de biens publics, ces faits sont reconnus par le président Idriss Deby lui-même (« le régime MPS a saigné le Tchad pendant presque trois décennies », le mot SAIGNE est d’Idriss Deby).

Les médias internationaux de grande réputation y compris ceux de la diaspora tchadienne en particulier les sites de très grande réputation comme ; Le Tchadanthropus-tribune et Tchadactuel, ont dénoncés de nombreux actes de corruption, de vol, de détournements de biens publics et de blanchiment.

A tout cela s’ajoutent les crimes contre l’humanité.

Aujourd’hui le Tchad est classé parmi les pays les plus corrompus du monde
(142ème sur 147), avec une administration inexistante et une impunité totale.

L’organisation panafricaine, l’UA continuera-t-elle à soutenir le plus grand pillard, fossoyeur de son pays, que le continent a connu, au risque évident
de perdre un peu de sa propre réputation et de sa respectabilité ?

Les citoyens du Tchad ne sont pas surpris et ne s’étonnent pas de l’occupation des représentations diplomatiques par nos compatriotes de la diaspora.

Nous jeunes de l’UFDD-France, nous demandons la mobilisation des Tchadiens de l’intérieur et de l’extérieur comme un seul homme pour faire face à ce banditisme d’État.
 Le 03 Avril 2019
Le Président des jeunes de l’UFDD-France

 Mr Mahamat Senoussi Guedi

861 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article