Communiqué 004/PDTF/01/2019

 

Condamnation énergique des patriotes de la diaspora contre le bombardement du 3 février 2019 par l’armée française, sur des Tchadiens sur le sol tchadien.

Nous patriotes de la diaspora tchadienne, rappelons à la France ses dérives incessantes envers les enfants du Tchad meurtris et asservis par le dictateur Idriss DEBY ITNO que les élites françaises maintiennent au grès de notre peuple depuis plus de 29 ans. Rappelons que c’est en violation flagrante de l’accord qui lie le Tchad et la France que ces élites franco-africaines outrent passe, pour protéger leur poule aux œufs d’or. Cet accord militaire modifié en 1976, pour devenir « Accord de coopération militaire technique » au contenu de l’article 4 qui définit le cadre d’intervention des forces françaises : « les personnels militaires français servent dans les forces armées tchadiennes avec leur grade. Ils revêtent l’uniforme tchadien ou la tenue civile suivant les instructions de l’autorité militaire tchadienne (…) ils ne peuvent en aucun cas participer directement à l’opération de guerre, ni de maintien ou de rétablissement de l’ordre ou de la légalité… »

Cela dit, la France abuse de son pouvoir BARKHAN, pour exprimer ses intentions inavouées. Nous dénonçons le discours démagogique de la France quant à la liberté et l’alternance politique dans la sous-région de l’Afrique centrale. De ce qui précède nous demandons à la France de respecter l’adoption à Paris du 10 décembre 1948, la déclaration universelle des droits de l’homme qui définit dans son préambule : « Un idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations » nous faisons notre ces valeurs de justice , de liberté et nous travaillons pour son application. Pour finir, nous exigeons l’arrêt de bombardement et le gel de la coopération de la France avec les dictateurs qui oppriment leur peuple.

« Ta liberté naîtra de ton courage »

C’est ensemble que nous pouvons vaincre l’adversité, à cœur vaillant rien d’impossible.

Vive le Tchad.

Fait à Paris, le 6 février 2019

 Le conseil des patriotes de la diaspora.

491 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article