Paris, le 27 mars 2019

A

Monsieur le Député Éric Coquerel,

 

ObjetQuestion liée aux interpellations des Tchadiens à l’ambassade du Tchad.

Suite à notre échange téléphonique, je me permets de vous écrire, pour vous faire le point sur les interpellations de mes compatriotes, hier 26 mars 2019 à l’ambassade du Tchad à Paris. Ils ont envahi l’ambassade pour des doléances politiques, et du ras-le-bol des Tchadiens sur les injustices qui prévalent au Tchad et celles subies par les Tchadiens de l’étranger. Mais aussi sur les ingérences de la France dans les affaires intérieures des Tchadiens.

Pourtant, l’alerte de cette colère a été signifiée lors du rassemblement du 7 mars 2019 devant le parlement français. Le ministère des Affaires étrangères du Tchad a fait une déclaration pour traiter ces Tchadiens de délinquants, et de compter déposer une plainte contre ces derniers.

Aux dernières nouvelles, treize d’entre eux auraient été libérés et les six restent en prison. Nous comptons sur vous pour communiquer sur cette affaire et demander leur relaxe.

Nous vous remercions d’avance, Mr Coquerel, et recevez nos sincères remerciements.

Abakar ASSILECK HALATA,

Membre des patriotes de la diaspora tchadienne.
Tel : 0616068757.

1155 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article