Mahamat Mahadi, leader du Fact, mouvement politique et militaire basé au sud de la libye fustige la politique de la France et demande la libération des opposants tchadiens arrêtés à Paris en France. La France doit favorisé une assise inclusive pour permettre aux Tchadiens de régler leurs problèmes, mais elle ne doit pas prendre parti pour Idriss Déby en éliminant des opposants.

 

 

863 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article