Par un communiqué à l’ambassade des USA à N’Djamena, les autorités américaines déconseillent fortement ses ressortissants de sortir vers les régions nord du Tchad. Cette alerte est faite pour donner suite à l’incursion au Tibesti des rebelles du FACT depuis le sud de la Libye.

De son côté, le ministère français des Affaires étrangères a aussi notifié que les déplacements dans la zone du BET (Borkou, Ennedi, Tibesti) sont formellement déconseillés, quel que soit le motif, suite à l’entrée en territoire tchadien depuis la Libye, le 11 avril 2021, d’une colonne du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT, mouvement rebelle tchadien).

Depuis l’incursion des hommes du FACT au Tibesti, tous les déplacements de personnes au Tibesti sont scrupuleusement surveillés. Les va-et-vient entre les zones d’extrême nord et la Libye deviennent rares, et les avions de reconnaissance continuent toujours à survoler la zone.

Tchadanthropus-tribune

709 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire