De sources bien indiquées, le gouvernement d’Idriss Déby est inquiet de la situation à l’Est du pays. La crise sociale interne au Tchad pousse certains combattants au sein de l’armée de Déby à la défection. Plusieurs combattants auraient déserté les rangs et certaines garnisons. La défection qui se fait à bord des véhicules Toyota pousse le ministère délégué à la Défense de prendre des dispositions d’interdiction afin de contrôler le flux des circulations mobiles des véhicules. Chose étonnante, à l’Est du Tchad, aucune rébellion n’est signalée, alors vers où se dirigent ces éléments ? Certaines informations non encore vérifiées affirment que les défections au sein de l’armée obéissent à un message reçu sur Wattsup, sensibilisant certaines communautés pour aller renforcer certains de leurs frères orpailleurs qui s’affrontent dans le Tibesti. Vrai ou faux, cela inquiète le régime d’Idriss Déby qui pond un message à l’endroit des autorités compétentes pour prendre les décisions qui s’imposent. Ce message indique qu’il faudrait rafler tous les véhicules de marque Toyota non militaire et uniquement dans l’Ennedi-Est. Le message du Gouverneur de l’Ennedi-Est, le “Général “ Hassan Djerbo Beira adressé à toutes les unités militaires et paramilitaires de la région est instruit par Idriss Deby. C’est une action dans l’anarchie et l’illégalité surdosée d’abus de pouvoir comme l’indique un confrère.

Tchadanthropus-tribune

2738 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article