Ce mardi 21 novembre 2023, Tahir Hassan Oloy, s’est exprimé sur le rejet de sa candidature pour les élections au conseil de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA). Il dénonce ce rejet qui est selon lui sans aucune motivation.

Le rejet de la candidature de Tahiro Hassan est une grande surprise pour lui. Il indique que rien n’a été notifié et motivé sur la liste de rejet. A cet effet, il rappelle l’article 39 du statut de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) adopté le 25 octobre dernier qui stipule que ” le conseil compte 13 membres dont une ligue de football féminin à savoir un président, deux vice-présidents dont une femme et dix membres dont au moins une femme”. Et pourtant ladite liste publiée, conteste-til, par le CONOR n’en compte que douze membres. Et la treizième à savoir Haoua Outmane Djamé dont le nom figurait sur la liste déposée le 10 novembre dernier a été disqualifiée. Ce qui de facto, estime-t-il, élimine la candidature de ladite liste conformément aux statuts.

 

Il estime en outre que sa candidature remplie les critères puisque le CONOR n’a pas présenté les motifs n’ayant pas permis de valider son dossier. “Mieux le CONOR étant constitué de quatre membres, la délibération sur la recevabilité ou le rejet d’une candidature doit se faire en séance plénière et non par décision prise par la présidente seule comme c’est le cas”, dénonce l’intéressé.

 

Il a précisé que les autres membres sont en déplacement avec l’équipe nationale, d’où cette décision ne reflète pas l’unanimité comme stipulé dans la correspondance de la présidente Maître Jacqueline Moudeïna qui ne peut agir au nom d’une commission électorale qui est dissoute. ” C’est pourquoi pour une question de transparence, nous exigeons la publication du procès-verbal et la liste de présence de la séance statuant sur les dossiers et de délibération”.

 

Il a relevé par ailleurs plusieurs manquements dans le processus électoral notamment la fuite des informations confidentielles, la non prise en compte de leur requête. “Donc comment comprendre que le CONOR veut organiser une élection le 30 novembre prochain avec une seule candidature ? Face à cette situation qui n’honore pas le football, je demande au gouvernement à travers son ministère en charge des sports de prendre toutes ses responsabilités et d’intervenir à temps pour mettre fin à cette violation des statuts notamment l’article 28 relatif à l’élection des présidents, Vice-présidents et les membres des commissions indépendantes”.

 

De tout ce qui précède, il compte saisir le Tribunal du sport, ses juridictions compétentes, le ministère en charge des Sports et le Comité olympique et sportif tchadien pour la suspension du processus en cours afin qu’il puisse entrer dans ses droits. “Nous sommes convaincus que le droit sera dit pour sauver le football tchadien”.

Le Tchdanthropus-tribune avec Tchad info

625 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire