Selon les médias gabonais et les annonces sur les réseaux sociaux du même pays, un beau fils d’Idriss Déby aurait eu des sérieux problèmes avec la justice gabonaise à cause de problèmes d’organisation de concerts et des loyers non payés d’hôtels. Les réseaux sociaux gabonais accusent que ce jeune tchadien proche du pouvoir en place aurait causé un préjudice qui s’élèveraient à une centaine de millions. Le beau fils de Déby aurait été mis en résidence surveillée jusqu’à ce qu’il paye le montant de la somme indiquée. Depuis quelque temps, selon ces mêmes sources, ce jeune s’est investi dans la promotion des artistes étrangers, investissant dans les concerts et les festivités mondaines.

 

Tchadanthropus-tribune

2539 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article