Selon nos sources, plusieurs changements devraient être opérés ces jours-ci au sein de certaines structures de l’État. Des nominations dont les décrets seraient envoyés au ministère secrétariat général du gouvernement attestent des changements à opérer.

Idriss Déby semble s’organiser en cette fin d’année pour faire face aux échéances à venir en ponçant certains profils. Le secrétariat général adjoint à la présidence, le ministère SGG, le cabinet présidentiel et plusieurs autres structures devraient être liftées.

L’appareil sécuritaire et l’armée sont aussi concernés par les piles de décrets qui sortiront de la présidence des Itno par bribe.

Mais les seuls changements de personnes peuvent-ils seulement changer les choses ?

Le régime MPS est depuis longtemps une entité de prédateurs qui ne sont pas intéressés par l’essor du pays. La plupart des personnes nommées s’attèlent beaucoup plus à travailler l’essor de leur portefeuille que le développement de notre pays. C’est pourquoi plusieurs détournements sont faits par leurs membres, et qui ne sont jamais inquiété par la justice.

L’impunité érigée en mode de gouvernance permet aux individus de s’enrichir sur le dos de l’État, et de ne point restituer le fruit de leur recèle. Chacun se dit, je vole. Si on me prend, j’accepte en niant d’aller en prison et à la sortie je jouis de l’argent, des milliards volés.

Tant pis pour le Tchad.

Tchadanthropus-tribune

2584 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article